La Vibration Universelle

La vibration Universelle :

« Subir ou bonheur possible ? »

 

L’Univers est une immense vibration, un énorme champ de vibrations qui s’harmonisent comme un orchestre gigantesque.

Que l’on considère l’infiniment grand ou l’infiniment petit, tout organisme, tout règne, qu’il soit minéral, végétal, animal, est constitué d’atomes, d’ions positifs et négatifs, qui s’attirent et se repoussent, constituant un perpétuel mouvement.

Nous le savons, tout mouvement provoque un frottement, que se soit à l’échelle de l’atome ou à l’échelle humaine ou des matériaux, des minéraux,… et tout frottement engendre une vibration ;

Cette vibration se propage en onde

Elle s’harmonise ou se contrarie avec les vibrations des autres émissions environnantes.

Ainsi, à l’échelle de l’Univers, le mouvement des planètes provoque une gigantesque vibration.

Cette vibration se propage et génère des champs de forces, des courants énergétiques et magnétiques qui se complètent ou s’opposent.

 

Toute vibration génère donc des conséquences sur les vibrations voisines :

- soit elles s’harmonisent, se complètent, créant une onde d’énergie, une force de vie

- soit elles se heurtent, créant un champ d’actions disharmonieux entraînant dans certains cas une autre vibration et dans d’autres cas une destruction.

C’est le cas des ondes de choc.

Les applications sont nombreuses à l’échelle humaine.

 

L’homme a compris, analysé, catégorié les ondes, produit artificiellement quantité de vibrations, d’ondes, toutes plus ou moins bénéfiques, mais beaucoup terriblement destructrices et devenues souvent incontrôlables dans le temps et les conséquences .

 

On peut comparer ce phénomène à un orchestre.

 

Les vibrations émises par chacun des musiciens s’harmonisent parfaitement et créent une vibration harmonieuse et bénéfique pour l’ensemble des participants comme pour les personnes qui écoutent.

 

Si une fausse note se produit, l’harmonie est rompue et aussitôt des réactions se produisent.

 

De même une cantatrice peut en modulant les vibrations de sa voix nous plonger dans une émotion bienfaisante mais également arriver à faire éclater un verre en cristal ;

ce phénomène est connu, ces ultrasons sont utilisés également dans l’industrie pour découper, perforer, etc…

 

Le problème majeur est que toute onde, toute vibration, peut-être positive aussi bien que négative, selon nos critères humains, et automatiquement agissante sur les autres vibrations de cette grande harmonie.

Donc à notre échelle, nous bénéficions ou nous subissons cette action.

L’homme est comme un fusible, soumis aux vibrations cosmiques, comme la pesanteur, force qui s’exerce du haut vers le bas, et aux vibrations telluriques, force s’exerçant du bas vers le haut.

 

C’est ainsi que certains humains ont utilisé cette capacité à produire des vibrations pour des raisons très diverses selon les époques ou les buts recherchés.

 

Les grands Maîtres d’arts martiaux notamment utilisent le kiai pour déstabiliser un adversaire, pouvant par des fréquences spécifiques, varier l’effet produit : paralysie, évanouissement et même mort.

A l’inverse ils peuvent ranimer une victime de syncope.

 

En ce qui concerne les ondes ou vibrations produites par des chocs, il en est de même, un coup porté peut produire un effet destructeur, mais peut également soigner, ranimer, c’est la méthode des Kuatsus japonais. Un coup précis, dosé, peut provoquer une vibration capable de stopper un saignement de nez par exemple.

 

Ailleurs, les sons, vibrations à l’état pur, sont utilisés dans des buts de relaxation, de méditation, de soins ;

Dans tous les peuples, le chant et les sons sont utilisés pour la guerre, la paix, les moments de bonheur, de douleur et la prière vers le Dieu créateur, quel que soit le nom qui lui est donné ici ou la.

 

On retrouve cette notion dans toute les grandes religions ou il est fait mention du verbe créateur.

Le verbe est une production sonore, donc une vibration ; le verbe créateur est donc une vibration créatrice, productrice de vie.

 

Si l’on considère toujours l’homme, l’organisme humain est en perpétuel mouvement, en vibration permanente, en interaction permanente avec cet univers qui l’entoure.

 

Mais l’homme a une particularité qu’il prétende être le seul à posséder, bien que cela reste à prouver : il pense !

Lorsqu’il pense, son cerveau produit des impulsions électriques, qui en fait sont des vibrations.

C’est la que l’on considère que penser c’est déjà agir, et c’est également la que tout se joue.

- certains vont penser pour agir dans le sens de la création, nous dirons « le bien »,

- certains vont penser pour agir dans le sens de la destruction, nous dirons « du mal »

 

Dans certains groupes humains, cette action vibratoire de la pensée est devenue une institution, une façon de vivre, une éthique, bien des mots pour excuser ou expliquer un choix.

 

Si certains se regroupent pour vibrer vers le positif, comme les ions constituant le corps humain, certains par contre se regroupent pour vibrer vers le négatif.

Eternel combat du bien contre le mal, illustré dans toutes les religions depuis la nuit des temps.

 

Si l’on s’en tient à l’action de la pensée vibratoire on verra que l’homme a perfectionné sa pensée en la dirigeant dans des buts précis par la concentration notamment.

 

Cette pensée, cette vibration dirigée est terriblement efficace, agissant à l’instar d’un rayon laser sur un objet.

Si elle est « positive », elle va pouvoir ré-harmoniser un organisme déréglé et en souffrance,

 

Si elle est « négative », elle pourra dérégler l’organisme visé et provoquer un état de souffrance pouvant aller jusqu’au pire.

 

Heureusement que cette vibration « négative » peut être « stoppée » et ses effets annulés.

En effet, la vibration est soumise à l’action des vibrations environnantes et il est possible de transformer une vibration destructrice en vibration créatrice.

 

Si l’homme ne manque pas d’imagination pour générer des vibrations négatives et les instituer en méthodes diverses et variées ( sorcellerie, maraboutages, vaudou, magie noire, etc…) la nature quelquefois provoque des vibrations dévastatrices, nous en avons vu des exemples récemment avec les tsunamis, et tremblements de terre.

 

C’est à ce niveau que l’on peut évaluer des différents degrés d’impact de ces vibrations;

 

Plus l’origine, l’épicentre, le choc initial ou la pensée est importante, plus l’onde produite, plus la vibration sera créatrice de conséquences ;

 

Ainsi, toujours dans le cas de l’homme, plus la force et la pureté de sa pensée seront élevée, plus l’action qui en résulte sera efficace.

 

C’est pourquoi il est indispensable d’élever et de canaliser ses pensées afin de produire des réactions positives en accord avec la grande vibration universelle si l’on veut que l’harmonie règne partout et en tous lieux.

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire